Faites appel à une société spécialisée pour entretenir votre yacht

Faites appel à une société spécialisée pour entretenir votre yacht

Avoir un yacht, ce n’est pas seulement se pavaner avec ce dernier en pleine mer. C’est une possession intéressante à avoir de nos jours, mais il ne suffit pas cependant d’en avoir un, de le sortir de temps à autre du port. Il faut aussi prendre le temps de bien l’entretenir. Je vous propose ainsi aujourd’hui de voir dans cet article l’essentiel de ce que vous devrez faire pour prendre soin de votre yacht afin que ce dernier puisse vous servir le plus longtemps possible. De plus, un bateau sans entretien devient terne, négligé et perd de sa valeur bien plus rapidement, il faut donc en prendre soin. Les raisons de bien entretenir son yacht de luxe Pourquoi bien entretenir son yacht de luxe ? Très bonne question, mais je pense qu’elle ne devrait même pas se poser. C’est comme si on se demandait pourquoi il faut faire la révision de sa voiture ou changer les pneus, ou encore le ménage dans la maison, aussi bien que vous ne passiez pas plus de temps dans votre yacht que dans votre maison dans la plupart des cas. Bien entretenir votre yacht est nécessaire pour le garder en bon état le plus longtemps possible, que ce soit au niveau de l’esthétique de votre bateau ou au niveau de son moteur bien évidemment. Vous allez devoir faire les travaux nécessaires pour qu’il puisse rester en pleine santé et en pleine forme. Si vous décidiez de faire autrement, vous ne devriez pas trouver cela étonnant de voir que votre yacht de luxe perd de sa brillance, les vernis s’abiment, le teck se ternit, la...
Bateau d’occasion : ne ratez pas votre achat

Bateau d’occasion : ne ratez pas votre achat

  Nous revenons sur les principaux points à inscrire dans sa check-list avant de s’acheter un bateau d’occasion, cette fois-ci avec l’aide des professionnels de Canet en Roussillon. L’équipe de Canet en Roussillon s’est spécialisé dans la revente des catamarans d’occasion. Nous sommes allés discuter avec eux pour voir les points clés à vérifier au moment de l’achat d’un bateau d’occasion. Ce fut un partage de leurs compétences tout en revenant sur les points importants qui peuvent faire passer une affaire d’une bonne occasion à un gouffre financier. Les conseils donnés m’ont évité de tomber dans des pièges lors de l’achat. Je vous donne l’astuce. Les voiles Il faut faire la différence entre les coutures du tissu. Même si le fil utilisé peut être abimé par les UV le tissu peut rester en bon état. Dans ce cas, on peut débuter des réparations et reprendre les coutures. Il y a 2 grandes catégories de voiles à savoir : les voiles en tissu et les voiles en membrane. Il faut surveiller la qualité des voiles en tissu. Dans le cas où certaines parties sont endommagées, on peut les remplacer avec un peu de patience. Pour les voiles en membrane, il faut être sûr que les panneaux ne sont pas décollés. Certaines parties peuvent aussi être remplacées, c’est le cas des bandes anti-UV se trouvant sur les voiles enroulées. Contrôler son gréement Le mieux pour pouvoir inspecter le gréement est de monter sur le mât. Certains spécialistes envoient même successivement 2 personnes afin d’avoir des rapports détaillés avec photos à l’appui. Ces rapports sont confrontés et évalués dans un rapport final....
Voilier : que contrôle sur son gréement

Voilier : que contrôle sur son gréement

  L’achat d’un voilier, neuf ou d’occasion, nécessite réflexion et conseil. Il est mieux de vérifier quelques points clés avant de se « jeter à l’eau », sans mauvais jeu de mots. Pour cet article nous avons demandé l’aide de professionnels pour avoir les meilleurs conseils. Aujourd’hui je vous parle du GREEMENT avec Atelier Gréement. Âge du gréement Tout d’abord, il existe une astuce pour connaître l’âge d’un gréement, il suffit de vérifier les différentes factures de remplacement de ses pièces. Normalement un gréement dormant en hauban, en étai… dure entre cinq ans et une dizaine d’années. Cela varie suivant qu’il soit équipé de câble monotoron ou de rod. Mais même dans ce cas, la date de fabrication est inscrite sur les embouts par certains fournisseurs comme ACMO. Il est important de vérifier l’âge du gréement, car il est l’un des consommables que l’on doit changer à l’usure. Inspection visuelle Il faut forcément monter sur le mât pour pouvoir inspecter le gréement. Pour Atelier Gréement par exemple, 2 personnes sont envoyées successivement pour faire chacun un rapport détaillé photos à l’appui. Les 2 rapports sont ensuite comparés pour être confronté dans un rapport final. Cela démontre l’importance de monter sur le mat pour faire un constat de visu. Quid du Mât? Le mât peut générer de l’électrolyse s’il est fait en aluminium. Il faut l’isoler avec précaution avant d’y installer un accessoire, mais cette opération est souvent mal faite par les amateurs. Ce qu’il faut principalement vérifier sont : les liaisons avec les barres de flèche, les fixations de platine de bloqueur, celles de winch, et chaque rivet pop. Ensuite, l’inspection du...
Acheter un bateau,pourquoi pas ?

Acheter un bateau,pourquoi pas ?

Les beaux jours arrivent, alors pourquoi ne pas aller se balader sur son propre bateau ? Profiter du soleil dans les calanques cheveux au vent ! Il existe de nombreuses entreprises spécialisées dans la mise en vente de bateaux. Petit briefing sur ce qu’il faut savoir… Les obligations à connaître Il faut savoir que conduire un bateau, ce n’est pas rien et cela entraîne certaines responsabilités. Pour cela, il est nécessaire de respecter des exigences : Une vérification annuelle globale du bateau. Cette dernière doit donner lieu à l’élaboration d’un rapport. Si le bateau de plaisance mesure 10 mètres ou plus, il doit obligatoirement posséder à bord : Un moyen de positionnement électronique par satellite ou station terrestre, Un sondeur électronique, Un plan de signalisation des équipements de sécurité, Un document expliquant les mesures pour lutter contre les incendies ou assécher le bateau (plus d’infos ici). IMPORTANT : un permis plaisance est obligatoire pour conduire un bateau de plaisance avec un moteur d’une puissance motrice de plus de 4,5 kilowatts. De même, vous devez posséder à bord du bateau tous les titres de navigation comme le permis et l’acte de francisation. Les règles à respecter Dans votre bateau, il est indispensable d’avoir le matériel de sécurité. Il faut bien entendu vérifier son état avant de partir en mer. Celui-ci est réglementé et précis et doit être accordé par rapport à votre bateau. Le gilet de sauvetage est primordial. Il doit être adapté à chaque personne qui est à bord. Il doit être à portée de main et l’endroit doit être connu de tous les passagers. Si vous vous baladez de nuit, veillez à toujours...
Quel serait le permis le plus adapté à votre bateau ?

Quel serait le permis le plus adapté à votre bateau ?

En France, avant de pouvoir naviguer sur la mer ou sur un fleuve, toute embarcation doit détenir un permis bateau. Un permis qui est obtenu après le suivi d’une formation sur la navigation. Une formation suivie d’épreuves théoriques et pratiques, dont la réussite sera le moyen d’obtenir la carte  mer ou le permis bateau. Le type de permis que vous devrez obtenir pour votre bateau dépend avant tout de la puissance de sa motorisation, ainsi que de la distance de l’éloignement des côtes. Ceci concerne autant la navigation sur mer que sur des rivières et fleuves. Pour savoir quel type de permis convient donc à votre bateau, voici les informations à prendre en compte. Le permis mer pour quel bateau ? Avant d’entrer plus loin sur le sujet, je vous invite avant tout à savoir qu’il existe trois grands types de permis bateau, dont la carte mer et le permis mer pour les navigations sur mer et le permis fluvial pour les navigations  sur les fleuves et les rivières. Pour la carte mer, elle a été particulièrement délivrée pour les bateaux avec une puissance motrice supérieure à 6,11 ch (4,5 kilowatts), au maximum 50 ch (37 kilowatts). Elle permet de naviguer de jour à moins de 11km d’un port. Cette carte est toujours valable pour ceux qui les possèdent, mais lors de son renouvellement, elle deviendra un permis de plaisance côtière ou permis côtier, qui fait partie du permis mer. Avec le permis côtier aujourd’hui, l’usage de navigation de proximité est retenu, mais vous pourrez conduire votre bateau de jour comme de nuit. Elle autorise également la navigation d’embarcations avec...