Pilote : plus qu’un rêve, un métier

Pilote : plus qu’un rêve, un métier

Devenir un pilote d’automobile professionnel est un rêve pour certains d’entre vous. Et cela s’amplifie par passion de la mécanique, la vitesse ou juste pour l’amour des voitures de sport. Toutefois, comme tous les autres métiers, il faudra suivre quelques étapes avant de devenir un vrai pilote professionnel.

Détrompez-vous, ce statut ne s’obtient pas seulement après l’obtention d’un permis de conduire. Le pilotage est un domaine à part entière, différent de tout ce que vous avez déjà vu sur les circulations normales. Voici donc mes conseils.

Devenir pilote F1

               Rares sont les pilotes amateurs qui ont la chance de devenir un pilote professionnel en F1. En effet, c’est un vrai parcours du combattant qui nécessite l’intervention de beaucoup de talents et d’irréprochables connaissances sportives. En plus, il faut avoir un très bon budget de base pour prendre en charge tous les frais nécessaires pour ce sport.

               Dans la plupart des cas, les futurs pilotes automobiles commencent toujours leur carrière sur la piste de karting. Cette activité est accessible dès l’âge de 7 ans et vous aide à faire les premiers pas dans le monde de la compétition.

ferrari-490617_1280

               Pendant cette période et en combinant avec des formules de promotion, un jeune pilote aura donc l’occasion de se créer un carnet de contacts et se tisser un réseau dans la profession. Cela est très important pour sa carrière future.

               Ensuite, le pilote pourra essayer d’intégrer un des nombreux programmes de formations qui sont proposés actuellement par les centres de formation ou encore les teams privés de monoplace. Avec chance, ce jeune pilote peut se faire repérer par un constructeur ou un team de F1 dès le parcours sur le karting. Bien entendu, un contrat en découlera certainement.

               L’un des centres les plus célèbres est le centre de formation de la Fédération Française, l’Auto Sport Academy fondé en 1993. Ce dernier offre pour 80.000 euros une formation complète pour les jeunes pilotes nés entre 1993 et 2001.

               Cette formation comprend la participation au fameux Championnat de France F4 (avec 7 meetings soit 21 courses), la mise à disposition d’un monoplace, l’intégration complète au centre de formation (entrainements, encadrement sportif, suivi médical), l’équipement nécessaire pour les courses ainsi que les tenues officielles, 2 stages de regroupement.

               Le gagnant de cette formation aura une dotation minimale de 100.000 € pour un accès plus facile à la saison suivante, qui est une formule de niveau supérieur. Cette bourse est une simple aide, car elle n’est pas assez pour financer la prochaine étape. C’est pour cela que le pilote doit chercher des sponsors pour financer intégralement l’échelon supérieur. Vous ne devez pas oublier que le budget nécessaire pour passer de la F4 au GP2 est de 3 millions.

               Au terme de ces différentes étapes, il n’y aura qu’un nombre très restreint de pilotes qui pourront parvenir à leur objectif ultime. C’est vrai que le niveau et le talon peuvent vraiment aider pour cela, mais le financement est aussi une étape très importante.

Devenir pilote de rallye

               Les carrières dans le domaine du rallye arrivent un peu plus tardivement, car le pilote doit obligatoirement être un détenteur du permis de conduire avant de pouvoir faire n’importe quelle formation. Vous comprendrez qu’il y a donc un âge précis.

               Toutefois, je vous recommande vivement, comme pour la F1, de commencer votre carrière au volant d’un karting. Cela vous permettra de vous familiariser à la conduite sportive afin de ne plus avoir beaucoup de mal à vous adapter.

               Il y a également des courses qui vous donnent accès à des parcours privilégiés. Il s’agit des stages de détection. La plus connue est organisée par la FFSA depuis l’an 1994, c’est le Rallye Jeunes. Pour les connaisseurs, sachez que le fameux Sébastien Loeb a été découvert durant ces épreuves.

rally-1008817_1280

               Cela attire de nombreux pilotes, car les épreuves ne sont pas très coûteuses. Vous devez compter entre 10 et 15 euros pour pouvoir vous inscrire. Or, cette course fait gagner aux jeunes finalistes, de 18 à 25 ans, une intégration complète à un programme de formation très riche avec de nombreuses épreuves comme le Championnat de France des Rallyes.

Devenir pilote GT

               Le parcours pour devenir un pilote GT est pratiquement similaire à ceux que vous devez faire pour être un pilote F1. Les grands constructeurs n’offrent une chance qu’à une poignée de pilotes pour obtenir le statut de pilote officiel de marque afin de pouvoir concourir durant les championnats comme le WEC, l’EMLS ou encore autres championnats GT3 à l’instar du Blancpain.

               Mais actuellement, de plus en plus de constructeurs automobiles montent leurs propres écoles de formation. C’est par exemple le cas de l’école du constructeur Porsche qui a ouvert le Scolarship Programme.

               Le principe de cette école est très simple : le constructeur offre aux pilotes qui ont déjà une très bonne expérience dans le sport automobile d’essayer en grandeur nature leurs capacités en faisant des courses. Généralement, ces derniers durent 30 jours et demandent un engagement de 3500 €.

               Après les plusieurs évaluations faites sur les pilotes, un unique vainqueur sera désigné et aura la chance d’obtenir une somme de 30.000 € pour pouvoir courir en Carrera Cup. Cela aidera le vainqueur à se faire un nom et se faire remarquer pour pouvoir décrocher des contrats dans d’autres programmes de grandes envergures.

La GT Academy

               Vous l’aurez compris, pour percer dans le domaine il est nécessaire de beaucoup investir. Mais heureusement qu’il existe aussi d’autres moyens pour se distinguer dans le milieu de la course automobile, avec un petit budget.

               C’est ce qu’offre par exemple la GT Academy, qui se base sur un concept plus ou moins innovant. Il s’agit en effet d’un concours international qui permet aux participants du monde virtuel de la course automobile de gouter au monde réel. Pour cela, les organisateurs sélectionnent les meilleurs joueurs de Grand Turismo et les proposent de venir s’affronter sur un vrai circuit automobile.

               Cette école propose cette course depuis 2008, selon l’initiative de Sony Computer en étroite collaboration avec Nissan Europe. Durant la première édition, elle a réussi à rassembler près de 25 000 personnes et plus d’un million l’année suivante. La première étape consiste à s’affronter dans des sièges de course durant les manches éliminatoires en direct sur Grand Turismo. Les finalistes passent ensuite à une manche ultime qui est une course réelle sur le circuit Silverstone en Angleterre.

 

1 Comment

  1. Bonjour à tous ! En effet certaines personnes peuvent croire que pour être pilote il faut tout simplement apprendre à conduire vite, mais il y a beaucoup d’étapes à suivre avant d’y arriver. Eh oui, c’est un métier avant tout, il y a des formations, des contrats, une carrière.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *