Automobile : quelles sont les nouvelles technologies des moteurs à essence ?

Automobile : quelles sont les nouvelles technologies des moteurs à essence ?

Le secteur des moteurs à essence est l’enjeu de problématiques liées à la performance, à l’autonomie ainsi qu’à des critères de consommation. Au travers de cet article, nous revenons sur les dernières innovations technologies en la matière, grâce notamment au savoir-faire technologique et industriel du Groupe PSA. Le moteur 3 cylindres EB Turbo PureTech combine ainsi de nombreux atouts, avec une dimension réduite, un poids revu pour des performances inédites à un tel niveau de cylindrée…

moteur

Vous êtes curieux ? Découvrez ici à quoi ressemblera le moteur à essence du futur

Zoom sur le nouveau moteur du groupe PSA élu moteur de l’année 2016

Depuis 2014, le moteur essence 3 cylindres de chez PSA connait un succès croissant auprès des conducteurs. Ainsi, c’est près de 370 000 moteurs qui auront été fabriqués depuis cette période. Une situation qui contribuera progressivement à susciter l’intérêt de la presse internationale pour les innovations technologiques du groupe. A l’occasion de la 18e édition de l’International Engine of The Year Awards en 2016, le moteur 3 cylindres turbo PureTech 1,2 L sera ainsi élu moteur de l’année dans la catégorie 1L à 1,4L, et ce pour la deuxième fois consécutive.

Produit sur le site industriel de « Française de Mécanique » à Douvrin dans le Pas-de-Calais, le moteur 3 cylindres EB Turbo PureTech équipe l’ensemble des véhicules assemblés dans les usines automobiles du groupe en Europe. Ainsi, le groupe PSA envisage d’augmenter la production, avec un potentiel de 670 000 unités d’ici 2018. Concrètement, le moteur essence de chez PSA séduit sur bien des points : d’abord, sa présence sur 3 segments : celui des véhicules compacts, des citadines et des familiales. Outre le confort de conduite, on remarquera un niveau de consommation record, sans renier sur les performances qui demeurent parmi les meilleures du marché à l’heure actuelle.

La puissance du moteur évolue de 110 à 130 chevaux, avec une réduction de 18% de la consommation et des émissions de CO2 – une performance par rapport à un moteur traditionnel « 4 cylindres », grâce à une moyenne de 102 à 110g de CO2/km. En ce qui concerne les dimensions de l’équipement, elles ont été revues pour offrir notamment un produit compact et plus léger. Depuis 2015, une version 110 chevaux du modèle est disponible à moins de 23 000 euros.

EB Turbo Tech : le moteur du futur ?

Les capacités et les performances des nouveaux moteurs à essence de chez PSA conduisent le groupe à imaginer les technologies du futur, accompagnant progressivement la transition énergétique. Grâce au succès commercial de cette nouvelle famille de moteurs 3 cylindres, le potentiel de production annuel atteindra 670 000 moteurs d’ici à 2018. Une capacité de production supplémentaire renforcée par l’engagement du site de Trémery en Moselle. Mais quelles sont exactement les contours de cette technologie moteur à essence ?

Une économie de carburant grâce à sa technologie avancée

Les enjeux environnementaux et énergétiques poussent davantage les industries vers des alternatives innovantes. Avec sa dernière génération de moteurs à essence, PSA considère ainsi l’innovation comme un levier de croissance et de différenciation. C’est pourquoi la nouvelle génération de moteurs à essence a pour ambition d’atteindre des objectifs liés au respect de l’environnement, sans jamais renier sur l’agrément de conduite qui fonde la réputation de la marque.

Comme évoqué ci-dessus, la technologie innovante du 3 cylindres EB Turbo PureTech lui permet de limiter sa consommation d’énergie, et de réduire de manière significative l’émission de CO2. Ainsi, on constate une réduction des émissions et de la consommation de 18% par rapport à l’ancienne technologie 4 cylindres. Le 3 cylindres PureTech est ainsi en mesure de prétendre à plusieurs records successifs, avec une consommation de carburant moyenne de 2,93L / 100 kms et une distance de 1810 kms parcourue avec un seul plein.

Un moteur qui maîtrise ses émissions de CO2

L’un des atouts majeurs du moteur 3 cylindres EB Turbo PureTech est sa faible émission de CO2. Ceci est à mettre notamment sur le compte des dimensions compactes de l’ensemble, un poids total réduit, de même que l’emploi de matériaux basse friction innovants, qui sont déterminants en termes de performances et d’économie générale. De la même façon, l’optimisation de l’aérodynamique interne de la chambre de combustion du moteur joue un rôle prépondérant dans la consommation de carburant, et les émissions de gaz polluants.

Un bas régime qui n’influe pas sur la puissance

Le nouveau moteur trois cylindres Turbo essence PureTech représente sans aucun doute à l’heure actuelle le meilleur compromis bas régime / puissance du marché. C’est ce qu’on appelle dans le secteur de la mécanique automobile le « downsizing », ou l’optimisation des performances générales sans renier sur les sensations de conduite. Ainsi, l’ensemble affiche un remarquable agrément de conduite, avec un couple maxi de 230 Nm obtenu à 1750 tr/mn.

Une fiabilité et garantie made in France

La fabrication en série du moteur 3 cylindres Turbo essence PureTech se fait en France, dans les usines de Douvrin dans le Pas-de-Calais, et avec l’aide du site de Tremery en Moselle (57). Cette stratégie de production localisée en plein cœur de l’Europe permet ainsi une bonne fiabilité et la garantie d’un savoir-faire local essentiel à l’image de sérieux véhiculé par la marque.

Sur quels véhicules retrouver le moteur EB Turbo Pure Tech ?

peugeot-308


Envie de tester le meilleur moteur essence du monde ? Il est déjà disponible sur plusieurs modèles automobiles

Le moteur EB Turbo PureTech équipe notamment les véhicules suivants : la Peugeot 308 depuis 2014 – 107g de CO2/km, la Peugeot 208 depuis juillet 2014, la Citroen C4 depuis avril 2014 et la Citroen C3 et DS3 depuis juillet 2014 – 105g de CO2/km.

Quelles autres innovations à venir pour les futurs moteurs essence ?

Aujourd’hui, les innovations technologiques dans le secteur automobile comptent énormément sur le downsizing, cette méthodologie consistant à remplacer un gros moteur atmosphérique par un plus petit suralimenté, dans le but d’en réduire la consommation. Mais cette technique est limitée, car au-delà d’une certaine réduction de cylindrée se pose la question de la préservation d’une puissance suffisante.

L’avenir se situe très certainement au niveau des motorisations essence / hybride dont PSA se fait le porte-parole. Ainsi, la plateforme modulaire mondiale EMP2, lancée en 2013, devrait accueillir dès 2019 une motorisation essence hybride rechargeable, déclinée en 2 et 4 roues motrices. Cette offre sera en mesure de proposer des prestations dynamiques de première qualité, grâce à l’octroi d’énergie électrique supplémentaire délivrée par le moteur électrique (jusqu’à 80 kW). L’accumulation de puissance devrait ainsi atteindre jusqu’à 300 chevaux, permettant d’obtenir des performances non seulement en termes de réactivité mais aussi de plaisir de conduire.

1 Comment

  1. Merci pour cet article résumant bien le contexte actuel pour les moteurs de dernière génération. Amateur de confort de conduite et de petites citadines compactes, je cherchais depuis un moment un moyen de joindre l’utile et à l’agréable. Avec les récents modèles de cylindrées de chez Peugeot, je pense fort à investir plus tôt que prévu ! Probablement une Peugeot 208 dernière génération…J’ai trouvé quelques infos très utiles sur ce petit bolide, il me plait beaucoup !!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *