Les raisons pour lesquelles j’évite de me déplacer en train

Les raisons pour lesquelles j’évite de me déplacer en train

N’en déplaise aux adeptes inconditionnels ou à ceux qui n’ont pas le choix, le train, ce n’est pas mon truc. Parmi les inconvénients de ce mode de transport, voici les plus notables.

Les retards de train et perturbations sont très fréquents

Quand il s’agit de partir en vacances, les retards sont une véritable galère et il n’est pas rare, au final, de devoir trouver en urgence un hôtel en attendant une correspondance ou, pire, le prochain vol. Et pour ce qui est de déplacements professionnels, autant dire que les perturbations quasi quotidiennes ont raison des plus résistants des usagers de la SNCF. Il suffit d’utiliser tous les jours une ligne pour s’apercevoir très vite qu’elle n’est pas synonyme de fiabilité.

Un train annulé, et c’est parfois une matinée de travail ratée, ce qu’il est difficile de justifier auprès de son employeur si le phénomène se reproduit à un rythme régulier. Enfin, de mouvements de grève en travaux inopinés, le train subit de désagréables fluctuations de ses horaires, ce qui est stressant au quotidien.

transport
La durée du trajet est plus longue qu’avec d’autres moyens de transport

Un autre désavantage d’un trajet ferroviaire est sa durée, surtout sur des lignes régionales. Entre les arrêts dans toutes les gares et les détours pour parvenir à destination, un voyage se transforme en périple qui met à rude épreuve la patience des utilisateurs. En outre, contrairement à d’autres moyens de transport, le train ne dessert pas nécessairement certaines zones oubliées du réseau. De plus, une fois en gare, encore faut-il la plupart du temps disposer d’une voiture afin de franchir les derniers kilomètres, notamment en zone rurale. La question du temps perdu lors d’un trajet en train est donc un des arguments majeurs pour préférer d’autres modes de transport. Un déplacement pour un rendez-vous d’une heure oblige à prévoir plus du double de temps pour franchir une distance que la voiture couvre bien plus rapidement.

ferroviarie
Un trajet en train est plus onéreux

Dès lors que l’on veut traverser le territoire, le TGV peut paraître une option bien évidemment incontournable. Toutefois, le prix exorbitant des billets tend à être prohibitif, certaines lignes aériennes arrivant même à être largement compétitives. Autant dire que le train cumule les aspects négatifs, ses limites étant évidentes. L’aspect financier est mis en avant par nombre de personnes qui ont abandonné l’idée d’un voyage afin de ne pas dépenser trop. Et si en plus on voyage en famille ou à plusieurs amis, autant dire qu’un simple trajet Lyon Paris constitue une dépense tout à fait faramineuse. Ce n’est pas un hasard si le covoiturage vient remplacer de plus en plus une option ferroviaire inabordable pour beaucoup.

Entre le temps perdu pour se rendre à la gare et les horaires aléatoires sur des trajets pourtant qualifiés de réguliers, le train compte plus de contraintes que d’avantages. Si on ajoute les annulations annoncées lorsqu’on attend sur le quai, le transport ferroviaire est loin d’être une option idéale.