Mécanique : Les 5 commandements pour ne pas se tromper

Mécanique : Les 5 commandements pour ne pas se tromper

En mécanique, il y a des consignes qu’il faut suivre à la lettre pour ne pas se retrouver dans la mouise jusqu’au cou. Pour un tas de raisons reliées à la sécurité, je ne vous conseille pas de vous aventurer à démonter les pièces de votre auto si vous ne connaissez pas au moins les principes de sécurité qui sont la base de la mécanique.

Je pense que le sujet se prête bien à ce que je vous donne les 5 commandements en mécanique. Prenez des notes, vous allez avoir besoin d’en savoir un max le jour où vous en arriverez à faire de petites réparations par vous-même.

La surélévation est indispensable

Il faut d’abord retenir que quasiment tous les travaux que vous aurez à faire sur votre voiture vont nécessiter que vous les suréleviez. Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas seulement pour montrer que vous en connaissez en bout en matière de mécanique. Sachez aussi que vous n’êtes pas obligé de faire usage d’un pont élévateur pour ça.

Si vous n’en avez pas sous la main, un simple travail au sol fera l’affaire, tant que vous pouvez vous procurer des bougies pour retenir l’essentiel. D’ailleurs, le fait de surélever le véhicule va tout simplement vous faciliter la tâche.

4 éléments à ne pas oublier

Un surélevage aussi bon soit-il ne va pas faire tout le boulot si vous avez besoin de réparer une chose ou deux sur votre véhicule. Du coup, j’ai encore 4 commandements qui pourraient vous servir :

  • Il est possible que vous ayez à retirer des roues pour pouvoir déloger une ou plusieurs pièces de votre auto
  • Pour votre propre sécurité, n’oubliez pas de déconnecter la borne négative qui se trouve au niveau de votre batterie
  • Faites gaffe aux produits inflammables, et donc aux sources de forte chaleur qui pourraient griller les pièces de votre voiture, et votre corps par la même occasion
  • Munissez-vous de matériels de protection avant de procéder à une quelconque tâche sur une voiture.

1 Comment

  1. Au niveau des produits inflammables, j’ai été étonné de voir combien il y en avait en tout sur une voiture. Le truc que je me demande, c’est tout de même si la protection est réellement obligatoire parce qu’il y a beaucoup de pro qui n’en portent quasiment jamais.