Entretien Peugeot blanche
Home 9 Voitures : décapotables, break 9 Tout pour des échappements en pleine santé

Tout pour des échappements en pleine santé

Les échappements ne sont pas vraiment parmi les priorités dont on pense à s’occuper sur une voiture. Et pourtant ! Rien qu’à voir les dégâts que ça engendre, on courbe rapidement l’échine quand ça frôle la catastrophe et que les autres conducteurs nous accusent de tous les maux de l’environnement.

Encore pire : les policiers ne se gênent pas pour interpeler et faire part du problème, enfonçant bien le clou pour vous faire comprendre que des échappements en mauvais état, c’est mal. Parce que c’est toujours mieux d’avoir l’esprit tranquille, je vous passe aujourd’hui tout pour des échappements en pleine santé.

Pourquoi l’entretien des échappements est-il obligatoire ?

Pour répondre simplement à la question : entretenir vos échappements vont vous empêcher d’en voir de toutes les couleurs. Retenez qu’un échappement comporte plusieurs parties : le catalyseur, le collecteur d’échappement, le pot de détente et le silencieux arrière.

Chaque élément qui comporte du métal peut présenter des traces d’usure qui vont vous rendre la vie impossible ; Les vérifier de temps à autre n’est donc pas du luxe si ça vous permet de rester en règles.

Selon moi, un check tous les 60.000km est raisonnable si vos sortez rarement de la ville. Non seulement ça vous permettra d’inspecter la ligne des échappements, mais vous pourrez aussi penser à les changer si nécessaire.

 

Les inconvénients des mauvais échappements

En plus de vous catégoriser parmi les barbares de l’environnement, de mauvais pots d’échappements font un bruit infernal et favorise les cognements. Déjà que l’on s’en passerait bien, un échappement mal entretenu est aussi à l’origine d’être perte de puissance.

C’est notamment lors des trajets urbains que vous pourrez vraiment réaliser combien c’est énervant : entre les chocs sur la route et les chocs thermiques, vous ne saurez plus à quel saint vous vouer. Vous n’aurez pas seulement un échappement bosselé, vous finirez aussi avec une corrosion plus ou moins importante des tôles internes.

Résultat votre silencieux arrière finira percé, et vous serez bien obligé de réparer. Heureusement qu’il suffit d’une bonne soudure pour réparer ça ! Les moins bricoleurs devront tout de même dépenser quelques sous pour une réparation professionnelle du silencieux arrière.

Il s’agit d’une petite réparation qui ne nécessite même pas que vous preniez rendez-vous. Je vous recommande de faire un saut dans les centres de réparation auto ou même chez les concessionnaires qui ont tout ce qu’il faut pour vous dépanner.

Vous aimerez aussi

renovation voiture ancienne

La rénovation d’une voiture ancienne : mon expérience

Je suis l’heureux propriétaire d’une voiture de collection. Mais entre l’achat et la remise en circulation, il a fallu que je passe par une entreprise spécialisée dans la restauration de voitures anciennes. Ça a été une très belle aventure mais par expérience, je vous...
nettoyage voiture

Comment bien nettoyer sa voiture ?

Le nettoyage de votre voiture est nécessaire si vous souhaitez la garder en parfait état. Pour accomplir cette tâche, il vous faut non seulement disposer du matériel adéquat, mais aussi appliquer quelques règles. Voici des conseils pour nettoyer efficacement...
assurance voiture jeune conducteur

Assurance auto jeune conducteur

Ayant le mauvais penchant d’étiqueter un individu, la société associe souvent les nocives au volant, notamment les jeunes, comme étant des profils de personne à risque. Ce stéréotype est en effet la principale raison pour laquelle le coût d’assurance auto pour jeune...