ANTS : avec ou sans, simplifiez vos démarches de carte grise !

ANTS : avec ou sans, simplifiez vos démarches de carte grise !

L’ANTS (agence nationale des titres sécurisés) est en charge de l’instruction de tous les titres sécurisés depuis 2007. C’est cette structure qui gère l’édition des cartes grises, des passeports, des permis de conduire, des timbres fiscaux … Or, force est de constater que l’ANTS fait face à des dysfonctionnements récurrents. Faire appel à un organisme externe agréé par l’Etat peut donc s’avérer un bon calcul. L’ANTS, qu’est-ce que c’est ? L’agence Nationale des Titres Sécurisés, fondée en 2007, centralise les demandes de titres de transport et, plus globalement, de tous les titres sécurisés. Cette centralisation s’intègre dans un projet global appelé Plan Préfectures Nouvelle Génération. Le PPNG a généralisé la numérisation des démarches pour établir des documents sécurisés. Ainsi, alors qu’il était auparavant possible de passer en Préfecture pour réaliser les démarches d’obtention de documents, il faut maintenant les effectuer sur internet, sur le site de l’ANTS ou sur un site agréé par l’Etat. Cette réforme a été initiée pour que les préfectures se recentrent sur leurs activités principales : coordination territoriale des politiques publiques, lutte contre la fraude documentaire … Les guichets consacrés à l’instruction des titres ont fermé définitivement le 6 novembre 2017. Comment s’enregistrer sur l’ANTS ? Avant de vous rendre sur le site de l’ANTS, vous devez dans un premier temps vous connecter via France Connect. Vous pouvez le créer directement via le site de l’ANTS, en créant un compte avec Impôts.gouv.fr (votre numéro fiscal sera requis), avec Améli.fr (on vous demandera votre numéro de sécurité sociale), avec votre numéro de portable si vous êtes un abonné Orange (service accessible prochainement aux abonnés des autres opérateurs), ou avec...
Retrouver une assurance auto facilement après une résiliation

Retrouver une assurance auto facilement après une résiliation

Sans connaître d’astuces, il n’est pas toujours facile de retrouver une nouvelle assurance après une résiliation. Dans quels cas une compagnie d’assurance automobile peut résilier votre contrat ? Et quelles sont les solutions à adopter face à de telle situation ? Découvrez sans plus tarder les réponses à vos questions. Pourquoi peut-on se faire résilier d’une assurance automobile ? Le droit de résiliation n’appartient pas exclusivement à l’assuré. En effet, la compagnie d’assurance peut, elle aussi, résilier de manière unilatérale un contrat d’assurance. Dans quels cas ? D’abord, à l’arrivée de l’échéance, les deux parties ont le droit de ne pas reconduire le contrat, ce qui signifie la résiliation du contrat. L’assurance peut également résilier votre contrat en cas de faute ou de manquement de votre part. Le non-paiement des cotisations est par exemple un motif légal pour résilier. Lorsque vous ne payez pas vos primes, la loi oblige l’assurance de vous envoyer une lettre de mise en demeure qui s’écoule sur 30 jours. Passé ce délai, vous allez recevoir un deuxième courrier et 10 jours supplémentaires pour procéder au paiement. Après cela, la compagnie a le droit de résilier votre contrat si vous n’avez pas toujours payé vos frais d’assurance. Elle peut également le faire en cas de cumul d’accidents. Que vous soyez responsable ou pas du sinistre, si votre assurance juge que vous avez un nombre important d‘accidents ces 2 ou 3 années, elle a le droit de résilier votre contrat. La suspension et le retrait d’un permis de conduire constituent également un motif légal pour résilier. Si la suspension dure plus d’un mois ou causée par...
Focus sur les voiturettes de golf

Focus sur les voiturettes de golf

Nées sur les greens, les voiturettes de golf sont aujourd’hui utilisées de diverses manières. Découvrez leur histoire, les utilisations possibles et les différents critères de choix pour trouver la golfette qui répondra à vos attentes. Origines de ce véhicule De petits véhicules motorisés sont apparus sur les greens américains dans les années 30. Ils étaient alors conçus sur-mesure pour permettre aux golfeurs à mobilité réduite de se déplacer confortablement sur le terrain. A l’époque, les golfettes étaient onéreuses et les personnes bien portantes n’en voulaient pas : elles se sentaient gênées à l’idée de circuler à bord d’une petite voiture bruyante. Lorsque la Seconde guerre mondiale éclate, il devient difficile de se procurer de l’essence. Un californien du nom de Merle Williams avait pourtant besoin d’un véhicule pour que sa femme puisse se déplacer aisément. Il imagine donc une voiture électrique qu’il construit lui-même. Les américains s’intéressent rapidement à cette voiturette silencieuse et interrogent Mme Williams sur son origine. A partir de là, plusieurs modèles sont rapidement commercialisés par Marketeer, l’entreprise de Merle Williams. Après la guerre, Williams décide d’adapter ses petites voitures au golf qui est son loisir de prédilection. La première golfette telle que nous la connaissons aujourd’hui naît donc au début des années 1951, en Californie. Le succès de ce véhicule en dimensions réduites est fulgurant, ce qui incite d’autres entreprises à intégrer le marché. E-Z Go, Cushman, Club Car, Yamaha et Harley Davidson sont notamment présents dans ce secteur qui se veut porteur. Malgré les efforts des constructeurs, les batteries des premières golfettes manquaient d’efficacité en golf club. Il fallait notamment un terrain plat pour...
Zoom sur la convention collective de l’Automobile

Zoom sur la convention collective de l’Automobile

La convention collective est souvent évoquée dans le secteur automobile. Si plusieurs textes traitent ce sujet, il est souvent difficile de saisir son principe. Voici ce qu’il faut alors savoir sur cette convention particulière. La convention collective de l’Automobile : qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une convention concernant les rapports de travail entre les employeurs et les salariés. Comme son nom l’indique, le champ d’application de cette convention reste le secteur automobile. Elle est identifiée sous le numéro IDCC 1090 et le numéro de brochure 3034. Un corps de base compose essentiellement la convention collective de l’Automobile. Elle renferme également des textes attachés qui regroupent des documents salaires et autres textes issus de négociation. À quoi sert-elle ? La convention collective de l’Automobile (n°3034) régit les rapports de travail entre les acteurs dans les services automobiles. Les règles relatives à la vie au sein de l’entreprise sont au centre de la préoccupation du corps de texte conventionnel. Celui-ci traite aussi des relations avec la direction, l’employeur. Ses applications sont variées et concernent notamment la réparation mécanique/carrosserie automobile et la réparation et vente de véhicules, stations-service… La convention s’applique aussi dans le cadre des formations des conducteurs. Elle concerne également tous types de commerce se rapportant au milieu de l’automobile. Parmi les domaines concernés, il y a le commerce de détail de carburants et la vente d’accessoires automobiles. L’application de cette convention s’étend sur l’ensemble du territoire métropolitain. Plusieurs organisations syndicales patronales et salariales ont pris part à la signature du texte conventionnel : la chambre syndicale nationale des voyageurs, la fédération générale de la métallurgie, la chambre syndicale nationale des...
Tout savoir sur une voiture de prestige

Tout savoir sur une voiture de prestige

Tout d’abord, il faut savoir que le‎ prix d’une voiture de prestige est difficilement négociable, contrairement à une voiture classique. Prendre le volant d’une voiture de sport ou de luxe, ‎c’est apprécier son élégance, ses lignes épurées, son confort, le souffle du moteur ‎… et surtout sa puissance. Avant de faire l’acquisition de la voiture de vos rêves, posez-vous la question de savoir si vous désirez une voiture pour la vie de tous les jours, ou si au contraire, vous préférez l’utiliser pour sillonner les routes et ressentir le plaisir d’être au volant d’une voiture exceptionnelle.‎ Les différentes voitures de prestige Voitures de sport Vous rêvez de conduire une voiture puissante, de sentir les chevaux sous la pédale d’accélérateu‎r, commencez par définir sa motorisation. ‎Un autre critère qui constitue un élément indissociable des voitures sportives est le pilotage avec un maximum de confort. Parmi les bolides qui font l’Histoire, Ford a sorti une voiture de prestige qui a su devenir intemporelle. La mythique Ford Mustang.‎‎ La nouvelle Mustang Shelby GT500, dévoilée en 2019, devient la plus puissante jamais sortie.‎ Le ‎seul chiffre communiqué par le constructeur américain est sa performance : 0 à 100 km/h en 3,5 secondes environ.‎ Inutile de présenter, la BMW M3. ‎Grâce à ses fonctionnalités « sport »,‎ telles que le différentiel M actif, les suspensions select drive, la boite de vitesse double embrayage, la marque munichoise propose un modèle doté d’équipements de nouvelle génération. Avec la Série 8 Gran Coupé, BMW fait ‎honneur à l’héritage du sport automobile. Véhicules F1 2019 marque la 70e saison du championnat du monde de Formule 1. Elle constitue...
3 conseils pour bien choisir son financement automobile

3 conseils pour bien choisir son financement automobile

Changer de voiture, cela demande quelquefois à contracter un crédit automobile. Des multiples de solutions sont proposés. Voici 3 conseils pour bien choisir son financement automobile. Faites jouer la concurrence Un plan de financement auto est proposé par les concessions automobiles souvent avec des taux très hauts. Il ne faut pas se précipiter. Utilisez cette simulation de financement pour la comparer à d’autres centres de financement comme la banque ou centres de crédits. Vous avez la possibilité d’utiliser le comparateur en ligne, rapide et efficace. Différents critères sont à prendre en compte comme la durée du crédit, la mensualité, les assurances et garanties. Surveillez les taux d’intérêt Les offres de prêt automobiles sont nombreuses, souvent intéressantes en première vue en vous réservant des surprises. Il est conseillé de surveiller les taux d’intérêt appelés TEG qui peut varier selon certains critères : véhicules neufs ou d’occasion, la durée de remboursement ou encore l’âge du conducteur. Ce taux est en pourcentage qui est ajouté au montant du crédit. Ce taux vous indique le coût de votre financement. Lors de votre demande de simulation dans les organismes, soulevez le taux d’intérêt. Il varie d’un profil à l’autre. Pour une comparaison correcte, il faut prendre en compte le taux annuel effectif et non le taux nominal. N’oubliez pas les frais de dossier Les frais de dossier sont incontournables, ils correspondent à l’analyse et le traitement de l’étude. Ces frais sont inclus dans le prêt et généralement remboursés au premier versement. Vous pouvez toutefois négocier voire, se faire offrir ces frais auprès de l’organisme prêteur. Il est important de bien choisir son financement automobile...